Pouvoir changer de vie avec des ACTIONS simples !!!

Archives de février, 2014

En passant

PAYEZ-VOUS EN PREMIER…

se payer en premier« SE PAYER EN PREMIER« , signifie que à la fin du mois, lorsque le  salaire tombe et est versé sur votre compte en banque, les premières dépenses consiste à vous payer vous même c’est à dire mettre de largent de côté

Ainsi,  pensez à placer au moins 10% de votre salaire sur votre compte épargne…. et seulement ensuite  payer toutes ses charges fixes mais aussi variables

 

Et enfin seulemnt après ces 2 prmières étapes garder l’argent qu’il vous reste pour vous faire plaisir en toute tranquilité et dépensez le en toutes liberté puisque cela n’a l’air de rien mais sans vous en rendre compte vous avez réalisez 2 actions :

-épargner 10% sur un compte épargne

– payer vos charges fixes et variables

 

Alors pensez-y afin de mieux gérer vos dépenses et éviter de vous retrouver avec 0 euros sur le compte le 15 du mois…

A bientôt pour de nouvelles idées éco…

Publicités
En passant

Arrêtez de rejeter la faute sur l’autre….

jeter la fauteRejeter la faute sur l’autre, c’est ce que nous faisons en permanence lorsque nous avons un  problème ou lorsque l’on n’a pas réussi à faire quelque chose ou encore à obtenir les résultats que l’on s’été sois même fixé…

Mais alors « A QUI LA FAUTE ME DIREZ-VOUS?« , et bien la réponse est assez simple puisque c ‘est « VOUS » et « UNIQUEMENT VOUS » le « COUPABLE« , le « RESPONSABLE », car c’est bien vous qui êtes à l’origine de vos propres actes, actions, et par conséquent de vos propres conséquences plus ou  moins néfastes….

Le « C’est pas moi » est à bannir de votre vocabulaire et vous allez devoir affronter et assumer les conséquences de vos actes, en évitant de rejeter la faute sur l’autre, ce qui vous l’aurez compris est bien trop facile…..

Méditez un moment là-dessus, Réfléchissez, Prenez du recul sur vous-même, et Agissez maintenant de manière intelligente et responsable en Assumant et en vous Confrontant aux conséquences de vos Actes….

AGISSEZ TOUT DE SUITE ET MAINTENANT POUR CHANGER!!!!

En passant

Réfléchissez avant d’agir…..

images (1)Tel un bélier, la plupart d’entre nous fonçons tête baissée avant d’agir, et prenons des décisions plus ou moins importantes….

Ces prises de décisions peuvent avoir des conséquences en fonction de                     l ‘importance de l’objectif final…..

Ainsi le regret survient lorsque l’on a pris une mauvaise décision ou que le résultat attendu n ‘était pas celui espéré…..

Mais parfois cela a du bon d’agir avant de réfléchir et permet de perdre du temps et de découvrir certaines choses que d’autres n ‘auraient pas pu découvrir à votre place…..

Seul vous êtes maître de votre propre décision finale et peu importe tout ce qui se trouve autour, du moment que pour vous c ‘est cet objectif précis à atteindre et pas un autre…

Alors biensur, vous allez faire des envieux et pas mal d’ennemis car si vous tomber sur une mine d’or tout le monde en sera jaloux et pour cause vous allez enfin avançer et pas eux….

Mais c ‘est dans l’inaction que l’on stagne et que l’on fait du sur place et que 80 ans on se posera la question de savoir ce que l’on a pu faire sur terre à part : Manger Dormir Travailler….

Des fois réfléchir trop et ne pas agir est mauvais voir très mauvais et il vaut mieux dans ce ca agir quitte à se planter, apprendre de ses erreurs  et recommencer en ayant pris soin de corriger ses propres erreurs et avancer en laissant tous les autres rammer parceque ceux-là n’auront pas eu votre courage d’essayer et de s’investir jusqu’au bout….

Alors un conseil malin: AGISSEZ !!!5-astuces-pour-réussir-ce-que-vous-entreprenez-424x218

En passant

Savoir gérer ses émotions….

Gestion des emotionsGESTION DES ÉMOTIONS

Savoir gérer ses émotions n’est pas choses facile. Effectivement, la plupart d’entre nous se laissent dépasser par leur propres émotions et n’arrivent pas à les gérer….

Lorsque nous parlons de gestions des émotions, nous pouvons entendre : la répression des émotions dites négatives : colère, tristesse, etc.La gestion des émotions….

Nous vivons à une époque ou il ne fait pas bon de ressentir des émotions négatives.  Le bonheur est devenu un culte et les émotions négatives viennent entraver notre recherche de la béatitude. Mais peut-on vraiment qualifier une émotion de positive ou de négative?

Étymologie du mot émotion

Nous sommes tous animés quotidiennement par les émotions et de fait le mot émotion  vient du latin e-movere : mouvoir au-delà, é-mouvoir. Le mot émotion vient du latin motio = mouvement, e = qui vient de, et cette étymologie indique très exactement le sens de ce mot. L’émotion est en effet un mouvement provoqué par une excitation extérieure.

D’où émanent nos émotions?

Les émotions proviennent du cerveau et en particulier du système limbique. Cette particularité est propre à la classe des mammifères dont nous faisons parti comme être humain. Au bas de l’échelle de l’évolution, les reptiles ne possédant  qu’un tronc cérébral élaboré ne peuvent vivre des émotions. Le système limbique ne s’est développé que chez les espèces supérieures. En fait, plus nous remontons dans l’échelle de l’évolution plus l’ensemble du cortex devient important en rapport avec la dimension du corps et plus notre vie émotionnelle est colorée.
Comment se construit l’émotion?

Tous nos récepteurs sensoriels envoient de l’information, des signaux électriques et chimiques qui cheminent par des neurones spécialisés qui aboutissent tous au thalamus. De là ils se divisent en deux branches, l’une d’elles descend directement dans le cerveau limbique, et vers les noyaux neuronaux qui le composent entre autres l’amygdale cérébrale et l’hippocampe voisin.  L’autre branche amène l’information perceptive aux zones du cortex spécialisé et responsable de la réception et de l’analyse de l’information encodé par chacun de nos six sens (odorat, ouïe, toucher, audition, vue et proprioperception).  Donc chacune des choses que nous percevons est teintée d’émotion en même temps qu’elle est analysée par notre cortex. Ainsi, nous éprouvons de la joie lorsque nous rencontrons un être cher.

Les répertoires émotifs
Notre état affectif, notre sentiment dominant à un moment donné, dicte souvent le fonctionnement de notre esprit. Ce que nous pensons et faisons lorsque nous sommes d’humeur romantique est entièrement différent de notre comportement quand nous sommes en colère ou abattus.  Chaque émotion possède son propre répertoire de pensées, d’actions, de souvenirs et possède une signature biologique caractéristique.  Ces répertoires spécifiques deviennent dominants dans les instants d’intense émotion et entraînent une série de transformations radicales dans le corps, celui-ci émet alors automatiquement un ensemble particulier de signaux.

Que faire pour bien gérer nos états émotifs
Pour gérer vos états émotifs, il est important d’apprendre à reconnaître ce que sont vos sentiments, vos émotions.  De reconnaître quand ils se produisent et ce qui les provoque.  Si vous ne savez pas quand se produisent vos émotions et  ce qui les amènent, il sera difficile d’agir vous ne pourrez que réagir et vous laisser emporter par elles ou être dans le contrôle absolu. Afin de pouvoir reconnaître le discours intérieur qui engendre les émotions déplaisantes, il faut développer une bonne dose d’estime de soi et être en mesure de prendre du recul face à ce que l’on vit. Apprendre à laisser circuler en soi cette énergie émotive et ne plus en avoir peur vous permettra cette gestion de vos émotions.  Ainsi, vous vous responsabiliserez et vos interactions avec votre milieu social, familial ou professionnel se feront de manière beaucoup plus fluide et votre santé, mentale et physique en sera améliorée….

En passant

Voulez-vous changer de vie?

Nuage de Tags