Pouvoir changer de vie avec des ACTIONS simples !!!

Articles tagués ‘les maladies’

Avoir un potager et des légumes à l’année…….

Le prix des légumes ne fait qu’augmenter de jours en jours, et bientôt manger des légumes sera un luxe, que seuls les plus riches pourront s’offrir.

La solution miracle pour les petits budgets est bien évidemment le fait de posséder une parcelle de terre exploitable afin de se constituer son propre potager ou même sa « balconnière de légumes » pour ceux qui habitent en appartement.

Pour avoir des légumes sains et savoureux

Pour obtenir des plantes potagères saines et savoureuses, il importe de leur fournir un environnement qui leur permette une croissance optimale et bien sûr d’éviter tous risques de maladies.

Pour ce faire, on conseille d’effectuer une rotation de culture, de sorte qu’une même plante potagère ne soit pas cultivée au même endroit durant deux années consécutives. Cette  mesure empêche également d’épuiser le sol de sa réserve en éléments minéraux.

Parmi les maladies les plus fréquemment rencontrées dans le potager, on compte la fonte des semis, laquelle infection est causée par des champignons vivant dans le sol. Plusieurs facteurs augmentent l’incidence de cette maladie, notamment un sol trop froid et mal drainé, des semis effectués trop profondément, une mauvaise aération, l’utilisation de semences non certifiées et d’outils ou contenants contaminés.

Vous diminuerez de beaucoup les risques d’infection en utilisant un terreau et des outils stérilisés, en évitant de semer trop profondément et bien sûr en utilisant des semences certifiées.

De plus, on vous conseille d’établir vos plantes potagères sur un lit de semence surélevé (sur billons) pour favoriser le drainage et le réchauffement rapide du sol au printemps.

Alors, pour obtenir des légumes sains des plus savoureux parmi une séléction telle que:

(fèves, ,  pois,  betteraves,  brocoli, carottes,   choux,  citrouilles, concombres et de cornichons,  courges,   melons,  d’épinards,  laitues,   maïs,  navets,  radis,  oignons,  poivrons,  tomates,… etc)

astuces

Cultiver des légumes ou des fruits sur son balcon : fraisiers
Cultiver des légumes sur un balcon ou une terrasse, un plaisir rare pour le citadin ! Voici quelques conseils pour réussir vos cultures et constituer un petit potager gourmand à portée de main qui fera le régal de toute votre famille.

Des légumes en pots et jardinières

Si vous n’avez pas de jardin ou si vous n’avez pas le temps d’entretenir un potager, vous pouvez cultiver de délicieux légumes sur votre terrasse ou sur votre balcon, ou même sur le rebord d’une fenêtre à condition qu’ils soient bien ensoleillés.

En principe tout type de légumes peut être cultivé en pot ou jardinière mais en pratique, mieux vaut choisir des espèces faciles et peu gourmandes en espace comme les :

radis ;
tomates ;
haricots ;
petits pois,

et, bien entendu des plantes aromatiques :

persil ;
menthe ;
ciboulette ;
basilic
thym ;
romarin…

Pour gagner de la place, la culture peut se faire en hauteur. Certains légumes s’y prêtent admirablement : petits pois, haricots à rames, tomates, mûres, framboisiers… Posez vos bacs et jardinières le long du mur. Dressez des tuteurs en rotin ou tirez des fils de fer ou installez un treillage…

Si votre balcon est très exigu ou si vous ne disposez que de rebords de fenêtres, les pots suspendus sont une bonne alternative, accrochées au plafond du balcon ou au mur, des fraisiers, des salades à couper ou même des légumes retombants et plantes aromatiques s’y plairont parfaitement à condition de les arroser plus fréquemment (le vent chaud les dessèche très rapidement).

Cultiver des légumes sur son balcon : des contenants sur mesure

Pour accueillir vos légumes et plantes aromatiques, vous aurez besoin de pots et de jardinières. En plastique en bois ou en terre cuite, vous n’aurez que l’embarras du choix. Les poteries émaillées forment de beaux décors à marier avec votre mobilier de jardin.

Choisissez des contenants pas trop grands pour ne pas envahir votre balcon. En règle générale, un diamètre et une profondeur de 25 cm feront parfaitement l’affaire pour des radis, carottes, salades ou tomates. Pour les petites plantes condimentaires, des petits pots de 10 cm suffisent amplement.

Les haricots, courgettes, les concombres ainsi que les aromatiques comme le romarin auront besoin de plus d’espace, de 30 à 50 cm. Vérifiez toujours que vos potées et jardinières comportent dans le fond des trous d’écoulement : ceux-ci sont destinés à drainer l’eau de pluie et d’arrosage et permettent d’éviter la pourriture des racines.

Semis et plantation sur votre balcon
Aromatiques : des capucines
Remplissez la suspension d’une couche de graviers ou de billes d’argile expansée (pour le drainage), puis de terreau (pour la plupart des légumes et des fines herbes) ou d’un mélange de sable et de terreau pour les plantes aromatiques du Midi (thym, romarin, sarriette…).

Au printemps, semez vos graines ou installez vos plants sans trop les serrer. Arrosez copieusement et placez votre pot à son emplacement définitif.

Les arrosages doivent être réalisés de façon régulière, car les contenants chauffent rapidement, provoquant l’évaporation de l’eau.

Pour obtenir un résultat esthétique du plus bel effet pour votre mini-potager gourmand, mariez vos légumes avec des fleurs de potées (pétunias, phlox, géraniums) ou de belles grimpantes (capucines, ipomées, pélargonium-lierre).

Fixez bien vos contenants s’ils sont installés sur le rebord de fenêtre ou une balustrade : gare aux chutes !

Nuage de Tags